DéfiléNews

GEORGES HOBEIKA PARIS Couture show

Les tendances déconstructionnistes dans la mode règnent sur les podiums parisiens. Seuls les créateurs libanais et Georges Hobeika conservent la traditionnelle mode « constructive ». Leurs clientes souhaitent rester belles, élégantes et féminines. La vraie lady a envie de s’habiller irréprochablement en attirant des regards admiratifs des autres.
George Hobeika est l’un de ces créateurs les plus discrets parmi ses compatriotes. Il nous présente ses modèles dans un style charmant et bourgeois : les matières utilisées sont parfaites et les couleurs assez sobres, les silhouettes sont idéales. Tout est chez lui sans exagération.

La dernière collection de George Hobeika puise son inspiration dans une tradition asiatique où l’on fait des souhaits et lance des petites lanternes dans le ciel. Les ensembles de jupes de cocktail donnent l’impression de porter chance à leurs propriétaires.
Les vêtements sont décorés par une excellente broderie florale: des fleurs, des boutons et des feuilles ornent les hauts transparents des robes en se transformant en pétales en bas des jupes.

La gamme de ces robes de soirée, déjà connue et aimée, est encore une fois formidablement réussie. Les robes-étuis sont présentées avec leurs jolies capes. On y remarque des boucles originales en papillote qui descendent sur le dos des robes ou sur les coupes obliques des jupes.
George Hobeika est très attentif à chaque détail, il expérimente et joue à volonté avec les accessoires. Son travail avec les broches et les boucles d’oreilles est innovant: les minauderies en forme de perles sont reflétées par les boucles nacrées des robes.
Les belles robes brodées sont portées avec des mocassins brodés dans le même style.
Pour clôturer le défilé, le public est transporté dans le monde merveilleux et magique de la haute couture de ce «modeste» créateur. On est totalement fasciné par les deux dernières robes de la Mariée : l’une est prévue pour la cérémonie et l’autre peut être portée pour la partie festive.
Allons-y, rêvons!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.