DéfilésÉvènementsNewsSiteTicker

UNE HISTOIRE DE MASQUES …

Avec la situation de crise sanitaire actuelle, les masques sont plus que jamais nécessaires. Découvrons ensemble l’histoire des masques.

Le masque médical est souvent présage de malheur et suscite la crainte. Les médecins de la peste sont parmi les premiers à avoir porté un masque terrifiant, symbole d’épidémie mortelle.

Les masques historiques

Ce costume créé au début du X VIIème siècle prend des allures d’oiseaux. A l’époque on pensait que les maladies venaient du Ciel, et donc, qu’elles se propageaient à cause des volatiles. Il est composé d’un long manteau de cuir tombant jusqu’aux chevilles, de bottines et d’une longue tunique également en cuir  ainsi que d‘une culotte, une chemise, un chapeau et des gants en peau unie. Le tout imprégné d’herbes aromatiques auxquelles on prêtait des vertus salvatrices. Aujourd’hui on se souvient surtout du masque au bec d’oiseau, devenu le symbole de la peste. Dans ce bec, on mettait des herbes aromatiques comme le thym, qui permettaient de soigner les malades aussi bien que de protéger le médecin des odeurs pestilentielles liées à la maladie. Grâce à leur costume si particulier, les médecins avertissaient les gens du malheur afin qu’ils s’en tiennent à l’écart.

Le masque : outil de protection

Si le masque est un signe de danger, il est surtout le symbole d’une volonté de protection. Les miniers portaient des masques pour se protéger de la poussière, et au cours du XIXème siècle Bricogne confectionne un masque contre les poussières nocives pour les employés chemins de fer. Après la découverte des microbes par Pasteur, les masques font leur entrée dans le quotidien des milieux hospitaliers. Depuis, le port de ce masque en  tissu est devenu symbole d’acte de civisme lors des grandes vagues d’épidémies.

Le masque : un accessoire devenu tendance

Petit à petit le monde de la mode, s’adaptant aux circonstances, trouve un moyen de se protéger des microbes tout en restant tendance. On voit alors les masques envahir des événements comme la Fashion Week. De Givenchy avec ses masques à sequins révélés lors de la présentation de la collection printemps-été 2014 par Riccardo Tisci, à Louis Vuitton  par Marc Jacobs avec la collection printemps-été 2008  jusqu’au masque de Marine Serre dans sa collection automne hiver 2020-2021, la haute couture semble s’emparer du modèle du masque médical pour en faire un véritable accessoire de mode.

Marine Serre

On en voit de toutes les couleurs, avec tous les motifs imaginables : ornés de Camélias blancs ou totalement rose fuchsia. Cette folie du masque donne un côté post-apocalyptique aux défilés des grands créateurs. Aujourd’hui,  la pandémie du COVID 19 devient une source d’inspiration pour les créateurs qui tentent d’allier l’utile à l’agréable. La maison de couture On Aura Tout Vu fait du masque le nouvel accessoire indispensable pour être à la pointe de la mode dans sa collection printemps-été 2020 dont les modèles mélangent chic et allure militaire.

On Aura Tout Vu

La tendance du Do It Yourself s’empare également du phénomène et fait fleurir sur la toile des dizaines de tutoriels pour concevoir soi-même son masque à la maison avec les moyens du bord. Les petits créateurs lancent alors leur propre gamme de masques. Alter Vêtements par exemple, dans la métropole lilloise, propose des masques au design unique, lavables et respectueux de l’environnement. Ces petits créateurs proposent des prix très souvent raisonnables, soulignant leur volonté de lutter contre l’épidémie tout en venant en aide aux entreprises qui subissent les conséquences de la crise sanitaire et économique.

Trend & Tendance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.