NewsStyle

Moynat ouvre une boutique au Bon Marché

Moynat ouvre une boutique au Bon Marché

Pauline Moines (Pauline Moynat), est la première femme dans l’histoire des fabricants de bagagerie à fonder son entreprise. En 1849, l’entreprise «Moynat» voit le jour et bientôt la maison devient l’une des  plus prestigieuses de tous les fabricants français de bagages et maroquinerie. Située au 348 rue Saint-Honoré, la maison a toujours joué la carte de la discrétion, mais Moynat rassemble les plus grands experts pour être constamment à la pointe du luxe et de nouveautés.

Le 19 Mai 2015, Moynat ouvre son pop-up store au Bon Marché. L’événement révèle au monde la  touche unique et puissante du style haut de gamme inimitable de Moynat. « Nous parlons de l’histoire des deux maisons (Bon Marché et Moynat) comme d’une longue histoire partagée entre l’esprit de Paris, la volonté de se surpasser et le désir du détail » nous confie Guillaume Davin, président de «Moynat ».

Le Corner est situé dans un des quartiers les plus prestigieux de Paris, ses murs laqués arborent les couleurs brillantes de la Havane. La forme du stand a été inspirée par les courbes des premières limousines.  Le plafond incurvé plonge les visiteurs dans une ambiance chaleureuse. Le magasin lui-même ressemble à une vieille voiture de train. Ce corner unique en son genre a présenté une collection de sacs à main gracieuse. Le bois de haute qualité et les intérieurs en cuir s’accordent à la perfection. Le design a été conçu par l’architecte Gwenael Nicolas, directeur de l’agence «Curiosité», situé à Tokyo.

La boutique présente des accessoires de voyage et de maroquinerie pour hommes et femmes. Sont acceptées également les commandes plus personnalisé, ce service allant de l’application manuelle d’initiales sur le produit, à la fabrication de valises et sacs sur-mesure pour le client. En l’honneur du 165e anniversaire de la maison de Paris et de son apparition sur la rive gauche de la Seine, le directeur artistique de «Moynat» Ramesh Nair  créé le Cabas parisien, un sac léger, rendant hommage au style original Moynat, garni d’un cuir de vache pleine fleur, cousu avec du fil de coton et décoré avec une image vintage de la première boutique «Moynat», du 5 Place du Théâtre Français, face à la Comédie Française.

Moynat a également choisi ce moment pour présenter en exclusivité le Sac Ballerine, souvenir de son rapport au Paris de la Belle Epoque. «Ce produit se déplace à travers le passé, le présent et l’avenir»,  nous informe Ramesh, « ii combine pour ses sacs des formes épurées et modernes avec le classique et les tendances intemporelles ».

Les sacs ballerines sont l’essence même de la simplicité. Le minimalisme apparent permet une vision claire, des lignes douces qui donnent à  ce sac à main de son élégance intemporelle qui rappelle l’image de danseurs : l’incarnation de la grâce et d’une forme sereine. Pourtant, la production de ces sacs simples est très laborieuse. Pas moins de quarante heures sont nécessaires à la maison Moynat, pour réaliser un sac. De plus, les poignées en métal des sacs Ballerines sont toujours doté d’une fermeture « stylo-pont », développé dans les années 20. Ces poignées permettaient d’éviter une ouverture accidentelle des sacs et rendait leur utilisation plus pratique (par rapport à la poignée unique traditionnelle).

Galerie Moynat
Bon Marché, rue de Sèvres, 75007 Paris
Pour plus d’informations consultez le site Web www.moynat.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.