DéfiléNewsSession

KARL LAGERFELD et VIVA CUBA LIBRA

cuba libre

Karl Lagerfeld reste un créateur unique dans son genre: le directeur éternel de Chanel, il arrive à transposer l’actualité vibrante de notre planète dans le langage intemporel et non discutable des vêtements.
Après 40 ans de blocus politique qui séparait les USA et Cuba, un premier bateau de croisière américain a accosté au large de la côte cubaine à Havane- un vrai symbole de renouveau des relations paisibles entre les deux pays. Pour rimer avec le temps Karl crée sa collection de prêt à porte  » croisière « . Sa mise était grande et réussie comme d’habitude : sur la place historique de la capitale cubaine-Paseo del Prado -le défilé s’est transformé en une fête gigantesque. Sous la chaleureuse musique latine les modèles en Chanel se sont nouées des rythmes avec les spectateurs vip et le simple public. Les belles voitures de luxe décorées des couleurs du drapeau cubain étaient garées autours du passage du défilé. Et même les représentants trop sérieux de la presse n’ont pas pu rester assis sur les bancs style colonial et se sont mis à danser.
En effet, cette collection risque de rentrer dans les annales de la mode ne serait-ce qu’à cause de sa localisation. Elle a ouvert une série des collection de voyage d’été des grandes maison – les Trend setters( Cucci,Dior,LV).
Décontractée et légère comme la saison estivale, flashy à la cubaine, négligeante à la française, elle marie les clichés cubains avec les classiques parisiens dans un style gai et cosmopolite.
De larges pantalons à rayures verticales, des jupes semi transparentes en plusieures couches, qui volent en marche comme si c’était dans les années 50.; de courtes robes en paillettes inspirées des années 60;des robes tissées droites descendantes jusqu’au chevilles ; des motifs éclatants en forme des anciennes cabriolets; des dentelles colorées en feuilles de palme; des shortes avec taille haute – toute cette incroyable panoplie des modèles de la collection permet à chacun de trouver son propre look.
L’été promet d’être garni de tee shirts à slogans -Co Co,viva Cuba Libra! mis sous la veste indéniablement Chanel en tweed; des chapeaux décorés par des classiques camélias de Chanel; des bérets à la Che Guevara et des trapesiennes avec des perles.
Il semble que Karl a complètement anéanti les rumeurs circulant depuis quelque temps sur le net à propos de son départ à la retraite et la fin de son contrat avec Chanel. Il continue à créer des chef-d’oeuvres à travers l’histoire qui deviennent l’histoire eux-mêmes.
Quel est son secret ? Selon Karl, sa vie est dans le travail, sans quoi il ne peut pas vivre.

Nous attendons avec impatience la continuation de la fête pendant la semaine parisienne du prêt à porter !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.